Tweet #HistoiresTwitter Well being blog: Comment lutter contre le stress ;

Translate

Saturday, October 21, 2017

Comment lutter contre le stress ;

L’Organisme face au stress, la forme optimale, les conseils pour éviter des déséquilibres et de préserver son tonus ;

Les bienfaits des antioxydants ;

Les causes de stress ;

Même si le stress est parfois considéré comme un phénomène récent, générer par la modernité, il est probable qu’il fait partie intégrante de la vie humaine depuis la nuit des temps. Se nourrir, se chauffer et se défendre des prédateurs représentaient jadis autant de facteurs de stress que le sont aujourd’hui le surmenage professionnel, la solitude ou les problèmes financiers.

Organisme face au stress :

1.    La sédentarité constitue un réel problème de santé.
2.    En effet, l’homme d’aujourd’hui ne dispose plus les hormones produites sous l’action du stress, notamment l’adrénaline et la cortisone, qui sont utilisées en temps normale au cours de l’effort musculaire.
3.    Il peut en résulter divers symptômes comme maux de tête, maux de dos, troubles digestifs, intestinaux et urinaire, palpitations et sensations d’étouffement.
4.    Le système immunitaire se dérègle, laissant la porte ouverte aux infections, aux troubles cardiaques, voire aux cancers.
5.    Une personne stressée a besoin d’un apport accru en certains éléments nutritifs, car elle les utilise plus rapidement.
6.    En outre, son organisme produit plus de radicaux libres, substances qui risquent d’endommager les tissus mais qui peuvent être neutralisées grâce aux vitamines et aux sels minéraux antioxydants.

   Une forme optimale :

 L’alimentation fournit le carburant qui permet de faire face et d’aller de l’avant. Cependant, des repas trop copieux et trop lourds peuvent aussi ralentir l’activité, et certains produits considérés comme énergétiques ou stimulant notamment confiseries, biscuits, alcool provoquent des fluctuations de la glycémie responsables d’accès de fatigue au moment où l’on aurait besoin de toutes ses facultés. A l’inverse, en sautant des repas on déséquilibre son régime alimentaire et on devient plus vulnérable aux maladies. Voici quelques conseils permettant d’éviter ces déséquilibres et de préserver son tonus :
·         En cas de petite faim en milieu de matinée ou d’après midi, éviter les biscuits, les gâteaux et le chocolat. Optez pour des en cas sains les fruits frais, fruits secs ou oléagineux comme noix, noisettes, etc. et les légumes frais comme tomates, carottes, etc.
·         Prenez un petit déjeuner copieux puis faites des repas légers, en évitant les plates très gras ou très sucrés.
·         Buvez suffisamment, car la soif peut générer une sensation de faim artificielle. De plus, un déficit en eau gène l’élimination des toxines.

Des antioxydants :

Ø  En période de stress, l’organisme a besoin d’un apport accru en vitamine C, de préférence en plusieurs prises au cours de la journée car elle est rapidement éliminée dans les urines.
Ø  Toutes les vitamines B sont indispensables à l’organisme stressé. Les compléments doivent, si possible être repartis entre différents repas et collation de la journée.
Ø  Les vitamines A et E, le Béta carotène, le zinc, le sélénium, le manganèse et le cuivre sont des antioxydants qui contribuent à neutraliser les radicaux libres.
Le phosphate, le magnésium et le calcium aident l’organisme à lutter contre les hormones du stress. Ils favorisent la détente musculaire et la régulation du rythme cardiaque. 
Le but principal◄►Santé pour tous ☼ Environnement propre!

Big luck